Au cours d’une activité publique tenue près de la frontière mexicaine le 10 janvier, le président Donald Trump a fait une déclaration qui, une fois n’est pas coutume, a été critiquée par les… archéologues. Ce qui a attiré l’attention du Détecteur de rumeurs.


Cet article fait partie de la rubrique du Détecteur de rumeurscliquez ici pour accéder aux autres textes.


Répondant à ceux qui rejettent son projet de mur comme étant une solution dépassée pour protéger une frontière, Trump a déclaré :

Ils disent qu’un mur est médiéval —

eh bien, une roue aussi. Une roue est plus ancienne qu’un mur.

— Donald Trump

Il s’avère que c’est faux d’au moins 4 000 ans. C’est en effet l’invention du mur tel qu’on l’entend ici — un mur servant à protéger une population contre les « autres » — qui précède la roue par plus de 4 millénaires. Le plus ancien mur identifié comme tel par les archéologues est le mur de Jéricho, une ville qui se trouve aujourd’hui en Cisjordanie, construit il y a 10 à 11 000 ans. Celui du temple d’Urfa (ou Şanlıurfa), dans le sud de la Turquie, date à peu près de la même époque. 

En revanche, la plus ancienne représentation d'une roue connue des archéologues et des historiens remonte à environ 5 500 ans, dans la ville d’Ur, en Mésopotamie (aujourd’hui le sud de l’Irak).

Par ailleurs, le mot « médiéval » est lui aussi une erreur : il réfère au Moyen âge, c’est-à-dire la période allant en gros de l’an 500 à l’an 1 500. Avec ses 10 000 ans d’âge, le mur de Jéricho nous renvoie plutôt dans la préhistoire, quelques milliers d’années avant l’invention de l’écriture.