Observer des taches blanches sur ses ongles est plutôt fréquent. Une croyance populaire veut qu’elles soient dues à un manque de calcium. Le Détecteur de rumeurs a vérifié ce qu’il en est.


Cet article fait partie de la rubrique du Détecteur de rumeurscliquez ici pour les autres textes.


C’est un fait que les ongles contiennent beaucoup d’informations sur les habitudes de vie d’une personne et sur son état de santé. Les carences nutritionnelles, notamment, produisent des changements dans leur composition, ce qui peut occasionner des modifications. Certaines sont visibles à l’œil nu, mais la plupart sont seulement détectables par des analyses biochimiques.

De telles analyses peuvent par exemple confirmer l’anémie d’une personne en montrant la faible concentration en fer d’un échantillon d’ongle. Ou encore, le taux d’arsenic peut être mesuré pour confirmer un empoisonnement.

Il est également vrai que certaines anomalies des ongles, bien visibles, sont associées à de graves carences en calcium. Selon les experts, cette condition causerait des spasmes dans les petites artères des doigts et une désorganisation de la kératine —la protéine présente dans la peau et les cheveux, mais aussi dans les ongles. Certaines personnes qui sont en état d’hypocalcémie développent donc des bandes blanches horizontales sur leurs ongles.

Pas toujours de liens avec le calcium

Toutefois, même si le manque de calcium peut modifier l’apparence des ongles dans certaines situations, la présence de taches blanches ne signifie pas automatiquement qu’une personne est en carence.

S’avisant, en 2011, qu’il n’existait pas de données pour trancher cette question, des chercheurs du Royaume-Uni ont demandé à 82 étudiants universitaires de compter le nombre de taches blanches qu’ils avaient sur les ongles. Ils les ont ensuite interrogés sur leurs habitudes alimentaires. Les résultats obtenus n’ont montré aucune relation entre la présence de taches blanches et l’apport en calcium dans l’alimentation des participants.

Quelle est la cause des taches blanches?

Les chercheurs ont profité de leur étude pour questionner les participants sur leurs activités quotidiennes. Ils ont ainsi remarqué une association possible entre les activités où les participants risquent de se cogner les mains et le nombre de taches blanches sur leurs ongles.

En fait, selon une étude publiée deux ans plus tôt, les taches blanches pourraient être causées par de petits chocs reçus sur les ongles. Elles seraient également fréquentes chez les personnes qui se rongent les ongles.

Il faut se rappeler la façon dont les ongles se forment. Leur croissance se fait à partir de la base, qu’on appelle la matrice. Les cellules qui y sont produites sont poussées vers l’avant et meurent au fur et à mesure que de nouvelles cellules apparaissent derrière. Pendant le processus, ces cellules perdent leur noyau, ce qui rend l’ongle semi-transparent. S’il semble alors rosé, c’est parce qu’il laisse paraître les vaisseaux sanguins de cette partie du doigt qu’on appelle le lit de l’ongle.

Des blessures ou des chocs à la matrice de l’ongle peuvent nuire à son développement normal. Par exemple, certaines cellules conservent alors leur noyau, ce qui les rend opaques. Des bulles d’air peuvent se former entre les cellules. Ces erreurs de parcours occasionnent des modifications à la structure de l’ongle, qui affectent sa transparence. Résultat, comme il n’est plus possible de voir la peau densément parcourue de vaisseaux sanguins, sous les ongles, ces régions semblent blanches.

 

Verdict

Les petites taches sur les ongles sont rarement signe d’un manque de calcium. Il est plus probable qu’elles soient attribuables à de petits chocs reçus sur la matrice de l’ongle.

 

Photo: BrotherLongLegs / Wikipedia Commons