« Les eaux usées, c'est l’une des pires choses que j'ai sentie de ma vie », affirme sans hésitation Mathieu Lapointe. Mais respirer ces odeurs nauséabondes a mené à une découverte inattendue : les fibres de cellulose ont le potentiel d’améliorer le traitement des eaux usées.