À la veille de la COP26 – la Conférence de Glasgow sur les changements climatiques – où des experts et des politiciens du monde entier seront réunis, qu’en est-il du pouvoir des villes sur ces enjeux, alors que nous pouvons déjà en voir les conséquences locales?

Fichier audio

La crise sanitaire l’a également montré: les municipalités doivent s’adapter aux crises et aux changements. La science et les données probantes doivent être au cœur des décisions politiques de ce palier politique de la proximité.

Mais les élections municipales mettent-elles la science et surtout la santé de leurs citoyens en tête de leurs préoccupations? Et quelles sont les initiatives susceptibles d’encourager des décisions appuyées sur des données probantes ? Isabelle Burgun en parle avec:

  • Rémi Quirion, Scientifique en chef du Québec depuis 10 ans. Cet automne, il a été nommé président du Réseau international des scientifiques en chef et conseillers scientifiques (International Network for Government Science Advice).
  • Roxanne Houde, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive. Fellow en santé environnementale à l'Université McGill et co-présidente de Jeunes médecins pour la santé publique.

Quels sont les pouvoirs et les responsabilités des villes sur ces grands enjeux —santé, climat, mais aussi vieillissement. Quels sont les enjeux locaux qui bénéficieraient de plus de conseils scientifiques: itinérance, pauvreté, urbanisme, mobilité? Sur les inégalités sociales de santé, où se placent les villes? Y a-t-il des modèles à suivre?

Quelles leçons retenir de la pandémie… pour une prochaine pandémie et pour d’autres défis globaux comme les changements climatiques ? Les municipalités peuvent-elles contribuer à rendre cela concret pour leurs concitoyens?

Est-ce que les candidats à la mairie devraient avoir un bagage en science? Comment développe-t-on la culture scientifique de nos dirigeants municipaux ? Devrait-on questionner les candidats sur des enjeux de santé publique? Et pourquoi pas un conseiller scientifique au niveau municipal, comme il y en a un à Victoriaville?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et CHOM (Toronto). 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.

 

Photo: Saint-Michel-du-Squatec, Bas-Saint-Laurent / Nicogag / Wikipedia Commons