Pour que vous n’ayez pas à vous y soumettre vous-même, la Dre Jen Gunter, médecin gynécologue, mais aussi vulgarisatrice à travers son blogue, s’est livrée à une analyse de 161 des produits promus par Gwyneth Paltrow.

L’objectif : « identifier des preuves démontrant que Gwyneth Paltrow a raison lorsqu’elle affirme que son site web GOOP ne vend pas de pseudoscience ». Le verdict : à peu près tout est vendu sur la base « de thérapies biologiquement peu vraisemblables et de produits mal analysés... La majorité des produits de santé (90 %) ne pouvaient pas s’appuyer sur de la science. »

Les produits sont vendus sous des rubriques telles que « bien-être », « entre les couvertures » ou « thérapie cosmique » : des catégories qui, écrit la chercheuse, n’ont été d’aucune aide pour distinguer le vrai du faux. Cinquante produits ont dû finalement être exclus de l’analyse, soit parce qu’il aurait été impossible de vérifier toutes leurs affirmations (les livres), soit parce qu’ils n'offraient pas d’affirmations vérifiables en santé (les matelas de yoga, le tarot) soit parce que leur « efficacité » dépend trop des préférences personnelles (les objets sexuels). Les 110 produits dont les prétentions ont été analysées vont des barres d’énergie aux cristaux en passant par les « œufs de jade » et les huiles essentielles. « Le gros des informations en santé était associé à des croyances pseudo-scientifiques », et « presque tous les items vendus utilisaient des mots incorrectement, les plus fréquents étant toxines et énergie ».