Peu avant les Fêtes, Québec a publié son Plan pour une économie verte, qui fait la part belle à l’électrification des transports pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Ce ne sera toutefois pas suffisant pour atteindre la cible établie par l'Accord de Paris sur le climat. Que faudrait-il de plus? C’est le sujet de notre émission de cette semaine.

Fichier audio

La cible québécoise en question: une réduction des GES de 29 millions de tonnes d’ici 2030. Le nouveau plan vert vise plutôt 12 millions, ce qui lui a attiré de nombreuses critiques. Les mêmes critiques visent le fédéral: le gouvernement Trudeau a déposé son projet de loi climatique C-12, pour conduire le Canada sur la voie de la « carboneutralité » d’ici 2050. Rien que pour respecter l’Accord de Paris, il faudrait que le Canada parvienne à diminuer de 45 % ses émissions d’ici 2030, par rapport au niveau de 2010. Mais avec la production des sables bitumineux, il va être difficile d’y parvenir.

La pandémie constitue-t-elle une opportunité à saisir pour reconsidérer notre consommation d’énergies fossiles ? Isabelle Burgun  en parle avec:

Où en sont le Canada et le Québec avec leurs cibles de réduction inscrites dans l’Accord de Paris, cinq ans plus tard? Que reproche-t-on au Plan pour une économie verte du gouvernement du Québec? Pourquoi les critiques disent-ils que l’électrification des transports (2 milliards sur les 6,7 milliards qui vont être injectés d’ici 2026) ne devrait pas être le coeur des efforts de réduction des GES?

À l’été 2019, Québec avait créé cinq groupes de travail, en plus d’annoncer des consultations, en vue de ce Plan. Ces groupes ont remis leurs conclusions en novembre 2019. Qu’en est-il resté? Quelles sont les actions à entreprendre pour que le Canada et le Québec soient sur la voie de la carboneutralité? La crise sanitaire nous apporte des opportunités à saisir: lesquelles ?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et CFLX (Sherbrooke). 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.

 

Photo: James Armbruster / Pixabay