Comme quoi la science veut vraiment tout étudier, un groupe de la prestigieuse Université Oxford a testé la technique consistant à... compter des moutons pour s’endormir. La conclusion : ça ne fonctionne pas!

Deux spécialistes du sommeil ont recruté pour cela des insomniaques et les ont divisés en deux groupes, pendant différentes nuits : chaque fois, un des deux groupes avait pour instruction de compter des moutons, ou de visualiser une scène relaxante, pendant que l’autre ne recevait aucune instruction. Résultat : c’est la scène relaxante qui facilitait le sommeil : 20 minutes plus tôt, en moyenne, que les nuits-aux-moutons ou les nuits sans instruction. Hypothèse des scientifiques : compter des moutons est tellement ennuyant que ça finit peut-être par avoir l’effet contraire! (Behavior Research and Therapy)