C’est une caverne si grande et si isolée du reste du monde... qu’elle possède sa propre météo.

Elle ne vient pas d’être découverte: les spéléologues la connaissent sous le nom de Cloud Ladder Hall, ou le grand Hall des nuages. Mais elle a récemment eu droit à ses 15 minutes de gloire parce qu’un photographe, Robbie Shone, est parvenu à saisir les nuages qui —dans l’obscurité évidemment la plus complète— rôdent au sommet de cette caverne chinoise. Le fait qu’elle comporte davantage d’ouvertures au plancher qu’au plafond a pour conséquence que l’air humide y reste emprisonné (New Scientist).

Je donne

Vous aimerez aussi