Au Nunavik, la région la plus nordique du Québec, plus de un Inuit sur cinq déclarait en 2012 avoir souffert de la faim pendant le dernier mois. Comme si ce n’était pas assez, l’obésité et le diabète figurent aussi parmi les problèmes. Comment se nourrit-on dans le nord et vers quoi évolue la situation?

En août, Ottawa annonçait un investissemet pour développer l’agriculture en serres dans le Nord. En octobre, Québec annonçait la création de l’Institut Nordique, en préparation du nouveau Plan Nord qui doit être annoncé d’ici la fin de l’année. Nourrir encore plus de gens habitant en pleine toundra sera tout un défi.

Déjà, manger une pomme à Kuujuaq c’est deux fois plus cher qu’à Québec. C’est que les fruits doivent faire 1300 kilomètres en avion... Il faut toutefois dire que de consulter le guide alimentaire du Nunavik peut surprendre un Québécois du Sud. Des chicoutés dans la section «légume, petits fruits et fruit»... et du béluga et des oursins dans les viandes et substituts.

Est-ce que ces aliments locaux vont encore être disponibles longtemps avec les changements climatiques? Comment faire pour contribuer à une bonne alimentation des gens habitant le Nunavik?

Nos invités:

  • Léa Laflamme nutritioniste au département de santé publique de la Régie Régionale de la Santé et des Services Sociaux Nunavik, à Kuujjuaq.
  • José Gérin-Lajoie, biologiste et professionnelle de recherche à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle travaille notamment sur un projet de récolte de petits fruits qui poussent là-bas.

Écoutez l'émission en cliquant sur le lien audio ci-contre, à gauche.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13h30, sur les six stations régionales de Radio VM. Elle est animée cette semaine par Alexandre Trottier et Pascal Lapointe. Vous pouvez également nous écouter le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal) et vous abonner sur iTunes.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.