Un rat peut-il confondre un robot avec un autre rat ? Il semblerait que oui… à condition que le robot interagisse avec lui. Au point où le rat pourrait être plus souvent enclin à aider le robot à sortir d’une cage.

Les robots en question — qui ont à peu près la taille d’un rat — ont été de deux sortes. Les uns étaient programmés pour suivre un rat et déplacer ses jouets. Les autres ne faisaient qu’avancer et reculer sans réagir à la présence des véritables rats. Parallèlement, les chercheurs ont appris à leurs animaux comment soulever un levier pour sortir d’une cage et ont ensuite « emprisonné » les robots dans deux cages distinctes. Les rats sont venus soulever le levier plus souvent pour aider à sortir le robot « ami » que l’autre.

L’expérience reste anecdotique considérant sa petite taille (huit rats) et le fait qu’ils ne soient pas venus aider leur ami à tous les coups. Mais elle s’inscrit dans un courant de recherche en biologie, où on utilise de plus en plus de robots pour essayer de comprendre la façon dont les animaux forgent des interactions sociales : en particulier, dans quelles circonstances distingueront-ils leurs « amis », même si ceux-ci ne leur ressemblent pas — ou n’ont aucune odeur familière ?