L’anémone de mer, cette chose qui ressemble à une plante sous-marine, mais qui appartient bel et bien au règne animal, a une façon bien particulière de réagir à l’abondance de nourriture: elle se confectionne de nouveaux tentacules.

Des chercheurs ont fait cette découverte en élevant 1100 anémones étoilées (Nematostella vectensis) en laboratoire pendant six mois et en contrôlant la quantité de crevettes disponibles. Lorsque les anémones étaient bien nourries, une nouvelle paire de tentacules apparaissait en trois à quatre jours. C’était aussi le cas si on les empêchait de se reproduire. Au contraire, lorsqu’elles étaient à la diète, les anémones cessaient de développer de nouveaux membres.

Les scientifiques ont également établi l’ordre et le lieu d’apparition des tentacules sur le corps des anémones. À l’âge adulte, leur nombre atteint entre 16 et 24 et ces membres leur permettent d’attraper la nourriture et de prendre le pouls de leur environnement. Cette dernière fonction est particulièrement importante, ces animaux étant cloués sur place. Et certaines espèces d’anémones peuvent vivre plus de 60 ans.

Les anémones font donc partie des rares animaux qui peuvent développer de nouveaux membres, même à l’âge adulte. C’est toutefois la première fois qu’on observe que l’abondance de nourriture influence cette « création ».

Photo: Une Nematostella vectensis de 6 millimètres de long /Smithsonian Environmental Research