Embarqueriez-vous dans une navette automatisée, c’est-à-dire autonome?  Qui roule seule sans chauffeur? C’est la question que nous nous posons cette semaine.

Fichier audio

Montréal a procédé en 2019 et 2020 à des tests de telles navettes dans le quartier Hochelaga - entre le Parc Olympique et le marché Maisonneuve - et dans Rosemont – Petite Patrie. Ces essais s’inscrivent dans le Plan climat 2020-2030 de la Ville: un plan misant entre autres sur les technologies propres et l'électrification.

La voiture intelligente, ou plutôt le véhicule automatisé et connecté, est-ce pour bientôt?  Isabelle Burgun en parle avec :

  • Nicolas Saunier, professeur au département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, spécialisé en transport intelligent, sécurité routière et Intelligence artificielle.
  • Franck Scherrer, professeur titulaire à l’École d'urbanisme et d'architecture de paysage, et chercheur au Lab Ville prospective de l’Université de Montréal.

On prétend donc que, dans notre ville du futur, navigueront des véhicules automatisés qui viendront nous prendre à la porte, nous emmèneront faire les courses et se rechargeront tout seuls. Rêve ou réalité?

Qu’entend-on par véhicule automatisé, et comment le distingue-t-on d’un véhicule autonome? Nos véhicules ont déjà des « aides à la conduite »: jusqu’où cela nous conduira-t-il? Est-ce que ça va régler les problèmes de congestion, si on se contente de véhicules où il n’y a qu’une personne à bord, comme aujourd’hui? Dans quelle mesure sont-ils une partie de la transition écologique?

Ce n’est pas la technologie qui fait le changement, ce sont les modes de vie qui vont venir avec. -Franck Scherrer

Quels sont les enjeux de sécurité? Qu’est-ce qu’on a appris des expériences faites à Montréal et à Candiac? Et l’hiver, est-ce un défi?

À quels changements dans l’architecture urbaine peut-on s’attendre: moins d’espaces de stationnement, partage de la rue, tensions avec les choix de mobilité durable, réglementations municipales?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Fanny Robarcher. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et CHOM (Toronto). 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.

 

Photo: University of Detroit-Mercy