Une maladie infectieuse causée par un champignon pourrait avoir causé en 30 ans l’extinction de 90 espèces de grenouilles, de crapauds et de salamandres, et avoir contribué au déclin de 400 autres.

Appelé chytridiomycose, cette maladie n’a été observée chez les amphibiens pour la première fois que dans les années 1980. Ce qui rend encore plus étonnante cette compilation des espèces en déclin effectuée par une quarantaine de chercheurs de plusieurs pays : il s’agirait de « la plus grande perte de biodiversité attribuable à une seule maladie », ont-ils écrit le 29 mars dans Science.

Originaire possiblement d’Asie, la maladie s’est répandue depuis à travers le monde. Le bon côté de l’histoire est que le nombre d’espèces atteintes a diminué, au point où certaines espèces de grenouilles semblent même avoir développé une résistance à la maladie.