prehistoire-outils-Idaho-16000.jpg

L’aiguille du plus ancien outil des Amériques recule: des petites pierres taillées, datées de 15 800 ans, découvertes dans un État du nord-ouest des États-Unis, pourraient être une trace du passage de certains des plus anciens Américains.

Il s’agit de 14 petites pierre pointues, ou pointes de projectiles —de 1 à 5 cm de long— qui auraient pu être placées à l’extrémité de flèches ou de lances. Elles ont été trouvées au bord de la rivière Salmon, en Idaho, sur un site archéologique appelé Cooper’s Ferry. Celui-ci, depuis plusieurs années déjà, attire l’attention des archéologues: on y avait précédemment découvert de telles pierres, âgées d’environ 13 500 ans, et des traces de charbon suggérant l’utilisation du feu, il y a au moins 15 000 ans.

Or, au-dessus de la barre des 13 000 ans, c’est déjà plus vieux que ce qui avait, pendant des décennies, été le plus ancien site archéologique nord-américain, celui dit de Clovis, au Nouveau-Mexique.

La difficulté à faire reculer l’aiguille du temps a toujours été la dernière grande glaciation: pour que des humains traversent à pied depuis la région appelée « Béringie » —à l’époque où la Sibérie et l’Alaska n’étaient pas séparés par le détroit de Bering— jusqu’au nord-ouest des États-Unis, il fallait d’abord qu’un corridor s’ouvre entre les glaciers; ce qui ne s’est produit qu’il y a 14 000 ans. Mais à en juger par l’accumulation d’indices vieux d’environ 14 000 ans —dans un cas, sur un site situé aussi loin qu’au Chili— certains humains ont bel et bien traversé plus tôt.

Peut-être des pêcheurs qui ont suivi la côte, présument les archéologues. « Si vous alliez vers le sud le long de la côte du Pacifique » à cette époque, explique l’auteur principal de la nouvelle recherche, Loren Davis, « le premier grand virage à gauche, au sud de la glace, serait le fleuve Columbia, et si vous remontez le courant, vous pouvez arriver à Cooper’s Ferry ».

La façon dont ces pointes ont été taillées —leur « style » en quelque sorte— les distingue des pointes dites de Clovis. Les auteurs de la recherche disent plutôt leur trouver une parenté avec des outils trouvés en Asie et vieux de 20 000 ans. Une parenté qui serait plausible, mais qui nécessitera beaucoup d’autres découvertes du même genre pour faire consensus.

La recherche est parue en décembre dans la revue Science Advances.

 

Photo: Têtes de projectiles en pierre du site Cooper's Ferry / Loren Davis, Université d’État de l’Oregon