Un mois et demi après la COP25, la conférence de Madrid sur les changements climatiques, les critiques et les frustrations restent grandes du côté des écologistes mais aussi de la société civile. « Une fois encore, une COP pour rien ». « Un manque d’ambition ». Ces grandes conférences ont-elles fait leur temps? 

Fichier audio

Rappelons que l’objectif de cette grande « conférence des parties » (COP) est de réunir en un même endroit, depuis 25 ans, l’ensemble des pays de la planète, face à un enjeu commun, et non le moindre, les changements climatiques auxquels nous sommes tous confrontés. L’Accord de Paris, en 2015, en était un aboutissement. L’un des objectifs de la COP25 était d’obtenir que les signataires de cet accord revoient à la hausse leur objectifs de réduction des gaz à effet de serre. 

Or, les engagements restent loin en deçà des attentes, ce qui contraste fortement cette année avec la grande mobilisation sociale en faveur du climat, un mouvement qui a donné des marches, des grèves scolaires et, au Québec, le Pacte pour la transition,  signé par 285 000 personnes. 

Est-ce que le fonctionnement de ces grandes conférences mériterait d’être révisé, et est-ce le moment d’envisager d’autres moyens de contraindre les gouvernements à agir pour la planète? Isabelle Burgun en parle avec: 

Croient-ils que ces conférences soient la solution? Comment réagissent-ils au fossé entre ceux qui manifestent et ceux qui décident? Les gouvernements sont-ils à la hauteur de la crise? À qui nuit le plus l’obligation du consensus, qui est au coeur des mécanismes des COP? 

À l’inverse, pourquoi considèrent-ils importante la mobilisation des organismes de la société civile pendant ces conférences? Qu’attendent-ils de ces rencontres, y a-t-il d’autres instances qui seraient plus utiles? On parle aussi des efforts dits « infranationaux », ceux des villes et des gouvernements régionaux. Si on doit réformer, on réforme comment?  

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h et le samedi à 11 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et Radio-Fermont. 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. La naissance de l'émission, en 2008, avait également été accompagnée d'une initiative politique non partisane du même nom : rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.