La poursuite de 21 adolescents et jeunes adultes de l’Oregon contre le gouvernement américain pour son inaction contre les changements climatiques a franchi cette semaine une autre étape : la dernière des nombreuses objections des avocats de Washington pour décréter cette poursuite invalide a été rejetée par les trois juges de la Cour d’appel.

Cela signifie que la poursuite sera bel et bien entendue par un juge d’un tribunal de l’Oregon, plus tard cette année. Une première historique : bien que plusieurs groupes, incluant des villes, aient tenté de poursuivre un gouvernement ou des compagnies pétrolières pour leur rôle dans les changements climatiques, plusieurs de ces poursuites ont été rejetées. D’autres, comme celle de la ville de New York, sont en attente.

Pour sa part, Juliana vs United States avait été déposée en août 2015, sous Obama, au nom de 21 jeunes, alors âgés de 9 à 20 ans, qui allèguent que l’inaction de leur gouvernement pour appliquer ses propres règles de réduction des gaz à effet de serre, met en péril leur droit à une vie en santé. En novembre 2016, deux jours après l’élection de Trump, la juge Ann Aiken autorisait que la cause soit entendue, mais depuis, les avocats du gouvernement ont fait valoir une série d’objections qui ont fait traîner l’histoire en longueur. La poursuite est encadrée et financée par Our Children’s Trust, un organisme à but non lucratif de l’Oregon.

 

Ajout 30 juillet: un autre effort du ministère de la Justice pour bloquer cette poursuite s'est rendu jusqu'en Cour suprême, où il a été rejeté aujourd'hui. Le procès pourrait en théorie commencer en octobre.

Ajout 2 novembre: un nouvel effort du ministère de la Justice pour bloquer cette poursuite a été à nouveau rejeté aujourd'hui par la Cour suprême. En théorie, le gouvernement pourrait encore s'adresser à une cour inférieure pour tenter d'arrêter le processus.