Plus de 250 médias à travers le monde se sont donné comme mission de couvrir les enjeux climatiques cette semaine. « C’est le plus gros effort jamais entrepris pour organiser la presse mondiale autour d’un seul sujet », écrivent les organisateurs.

Le magazine Columbia Journalism Review (CJR) et l’hebdomadaire américain The Nation travaillent sur l’initiative Covering Climate Now depuis cinq mois, en partenariat avec le média britannique The Guardian. Leur objectif, à l’approche du Sommet des Nations Unies sur le climat qui se tient à New York le 23 septembre, est de mettre l’emphase sur la crise climatique et ses impacts, trop souvent délaissés parce que soi-disant « trop techniques, trop politiques ou trop déprimants ».

L’initiative compte, entre autres, sur l’appui du Scientific American, du réseau américain CBS News, du HuffPost, de l’Agence France-Presse, de VICE Media, et des revues scientifiques Science et Nature. Le site Internet regroupe une partie des articles de ces partenaires médiatiques.

Covering Climate Now se termine le 23 septembre, le jour du Sommet des Nations Unies. Mais les responsables du mouvement, Mark Hertsgaard pour The Nation, et Kyle Pope pour CJR, espèrent que les médias participants continueront sur leur lancée : « Il y a davantage à venir une fois la semaine terminée; les nouvelles sur le climat ne s'en vont pas, donc nous non plus. »