Comment se porte la culture scientifique au pays, particulièrement celle sur les sciences marines, qui était le thème de la Semaine de la culture scientifique cette année. Comment la faire rayonner tout au long de l’année ? Et qu’en est-il du financement des institutions de vulgarisation des sciences en région ?

Fichier audio

La Semaine de la culture scientifique, qui a lieu cette année du 16 au 22 septembre, c’est une initiative lancée par Jesse Hildebrand, et soutenue par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Elle a pour partenaire au Québec l’organisme Science pour tous. L’an dernier, elle s’était traduite par plus de 850 activités organisées par 300 partenaires dans 200 villes canadiennes.

Pour parler de culture scientifique et des océans, qui étaient le thème cette année, Isabelle Burgun s’entretient tout d’abord avec:

  • Lyne Morissette, écologiste spécialiste des mammifères marins et du fonctionnement des écosystèmes, vulgarisatrice, et initiatrice d’une initiative de nettoyage collectif des rives des cours d’eau, Mission 100 tonnes.

    Pourquoi est-ce aussi difficile de faire de la vulgarisation quand on est scientifique? Est-il vrai que le milieu de la recherche est encore assez peu réceptif ? Une différence entre le Québec et le Canada anglais? Est-ce plus facile quand on parle, comme elle, d’enjeux comme l’écologie ou la protection des écosystèmes ?

On poursuit cette exploration de notre culture du monde marin avec:

  • Mario Cyr, plongeur et photographe renommé, un Madelinot qui n’a pas froid aux yeux et qui a fait découvrir à de nombreux petits et grands les merveilles des océans polaires. Il nous parle de son expérience immersive appelée Les yeux de la mer.

    Avec à son actif plus de 12 000 plongées dans une soixantaine pays, en plus de sa participation à plus de 160 documentaires et œuvres cinématographiques (pour National Geographic, Discovery Channel, BBC, etc.), qu’est-ce qui le pousse à plonger et à montrer les dessous des océans ?

On termine avec le monde des musées, qui n’est pas étranger aux difficultés à transmettre une meilleure culture scientifique sur les océans. Isabelle Burgun s’entretient avec:

  • Sandra Gauthier,  directrice d’Exploramer, une institution muséale située à Sainte-Anne-des-Monts.

    Comment se passe le financement des petits musées de science en général, depuis notre dernier entretien sur la question ?
    La semaine dernière, nous accueillions  Alain Branchaud, le directeur de la section Québec de la Société pour la nature et les parcs du Canada qui nous déclarait qu’il faut parler aux émotions des gens pour les reconnecter avec la nature. Avec les sorties en mer, les cueillettes de poissons et la fourchette bleue, n’est-ce pas ce que vous faites ?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h et le samedi à 11 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission : Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO-FM (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et Radio-Fermont.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. La naissance de l'émission, en 2008, avait également été accompagnée d'une initiative politique non partisane du même nom : rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.