L'été est à nos portes et on attend avec impatience le soleil et l'ambiance de douce farniente qui l'accompagne. Pour notre dossier mensuel, nous avons choisi un thème léger, qui va de pair avec le retour de la belle saison. Voici donc nos articles sur le sujet réunis pour vous: en ce mois de juin, plein feux sur... le jardinage! N'hésitez pas à partager vos trouvailles web et bonne lecture!

: : LES NOUVEAUTÉS : :

Montréal, leader en biodiversité urbaine? En mai dernier, à l'occasion du sommet de trois jours du Comité consultatif des villes du Partenariat mondial sur l'action locale et infranationale pour la biodiversité, la ville de Montréal se déclarait «leader en biodiversité urbaine». Cette idée était justifiée notamment par le lancement ce même mois du Rapport sur la biodiversité 2013, et du nombre de parcs-nature à Montréal. (Discussion en direct – 26 juin à 12h15, heure du Québec)

Agriculture urbaine, l'ingrédient vert de demain? Après des décennies passées à établir la plus grande distance possible entre la ville et la campagne, cette dernière serait-elle en train de prendre sa revanche? Serres sur le toit, abeilles et poules en ville, jardins collectifs, légumes dans les carrés d’arbres, sans parler de l’omniprésent gazon que d’aucuns voudraient remplacer par un potager... (Je vote pour la science – Émission de radio)

: : AILLEURS SUR LE SITE : :

L’herbe contre les inondations Si les humains persistent à s’établir dans des zones inondables, il faudra en payer le prix. Planter des tonnes d’herbes, peut-être? À la base, c’est une question de biologie. Toute plante absorbe l’eau, tandis que l’asphalte ne l’absorbe pas. Chaque stationnement, chaque rue, est donc autant de surface où, en cas d’inondation, l’eau trouvera son chemin jusqu’au sous-sol des maisons les plus proches. (ASP – Capsule)

Le retour du guano L'autre jour, au centre de jardinage, mon œil s'est attardé sur une boîte d'engrais qui annonçait qu'elle contenait un engrais «naturel», le guano. En fait, avant les engrais synthétiques, comme le nitrate d’ammonium —qui malheureusement vient de faire les manchettes avec l’accident à West, au Texas— tous les engrais étaient «naturels». (Ariel Fenster – Billet de blogue)

L'efficacité des herbes pendant la grossesse Existe-t-il de réels bénéfices à utiliser des herbes pendant la grossesse? C'est ce que des chercheurs italiens ont voulu déterminer en épluchant la littérature scientifique existant sur le sujet. Sur 511 articles traitant de l'utilisation des herbes pendant la grossesse, seulement 14 ont été jugés de qualité suffisante pour être analysés. Cela démontre déjà le peu d'études réalisées sur le sujet. (Maman éprouvette – Billet de blogue)

Vieux Montréal: un jardin aérien dès cet été! Inspiré de la High Line de New York City, ce parc linéaire surélevé verra le jour à l’extrémité Est de la rue de la Commune courant de l’été 2012 et s’étendra entre les rues Berri et Amherst en passant par le toit du tunnel ferroviaire menant dans le Vieux port. Ce projet s’inscrit dans le plan de revitalisation du quartier du Vieux Montréal et de réappropriation des bandes riveraines. (envi2bio – Billet de blogue)

Le retour de Robin La réalisatrice Marie-Monique Robin, avec son côté Robin des Bois, pourfendeuse des injustices et des agroindustriel, est de retour avec avec son nouveau pamphlet, Les Moissons du futur, une véritable ode à l’agro-écologie —des pratiques agricoles écologiques. Alors que Télé-Québec avait mis la première partie des Moissons du futur à l’affiche lundi soir et malgré la pluie, la salle du Coeur des sciences de Montréal, où avait lieu une représentation, était pleine. (Isabelle Burgun – Article)

Derrière les murs Dans les prisons de l’État de Washington, des détenus travaillent main dans la main avec des scientifiques. Qu’ils aient volé des voitures ou cambriolé des banques, ils sont les auxiliaires indispensables d’un projet de recherche en écologie reconnu et respecté par la communauté scientifique américaine. Une formidable histoire de science et de rédemption. (Anne Fleischman – Article)

Les cobayes du cannabis Deux États américains ont choisi par référendum, le 6 novembre, de légaliser le cannabis. Ils risquent à présent d’être le théâtre d’une expérience sociale inédite: comment appliquer cela dans un contexte nord-américain pas favorable à l’idée. Les électeurs du Colorado et de l’État de Washington ont en effet voté en faveur de la vente et de la culture de mari à des fins médicales ou «de loisirs». (ASP – Capsule)

Moins de vers dans nos pommes C’est la saison des pommes et celles-ci s’empilent dans les supermarchés. Autrefois, les pommes étaient véreuses, criblées de larves d’un insecte, le carpocapse. Aujourd’hui, elles n'en contiennent plus ou presque. Aujourd’hui, les pommes ne contiennent plus de vers, ou presque. De nombreux biopesticides remplacent les pesticides organophosphorés destinés à éliminer les insectes nuisibles des champs et des vergers. (Isabelle Burgun – Article)

Les mauvaises herbes font de la résistance! Les agronomes, les chimistes et l’industrie agricole en général sont sur le pied de guerre contre les mauvaises herbes. Ceci n’est pas nouveau, car les agriculteurs ont toujours eu à lutter contre les plantes qui empiètent sur leurs cultures. Ces plantes, qui dans ce cas acquièrent le qualificatif de «mauvaises» herbes, représentent à peu près 2000 espèces en Amérique du Nord. (Ariel Fenster – Billet de blogue)

Ah, l'odeur de la géosmine! Si vous avez déjà fait du jardinage, vous vous êtes promené près d'un champ fraîchement labouré ou vous êtes mis le nez dehors à la campagne après la pluie, vous aurez remarqué une odeur très particulière: celle de la géosmine. Cette molécule très odorifère, que l'on retrouve un peu partout dans l'environnement, est produite par une variété de microorganismes. (Ariel Fenster – Billet de blogue)

Une soie végétale fabriquée au Québec Confectionner des vêtements à partir des fibres d’une mauvaise herbe. Tordue comme idée? Pas pour Protec-Style, une entreprise de Granby qui développe des tissus techniques écologiques et qui a lancé, avec une poignée de collaborateurs, le projet Soie Québec visant à créer et à commercialiser des fils et des feutres faits de fibres d’asclépiade dès 2013. (Nancy Caouette – Article)

La ville nourricière Un potager en ville offre des aliments frais à moindre coût et apporte de multiples bienfaits plus discrets: assainir l’air, contrer les îlots de chaleur, améliorer l’esthétisme urbain et réduire le stress. Les avantages dépassent ainsi largement la simple culture du plant de tomates ou de la vigne grimpante. «Jardiner sur son balcon permet de faire du bien à notre environnement, mais également à nous-mêmes.» (Isabelle Burgun – Article)

Les envahisseurs du jardin botanique À travers le monde, plus de la moitié des espèces végétales invasives —soit ces végétaux qui ont pris la place des «indigènes»— ont eu pour origine... les jardins botaniques. À la défense de ces derniers, Philip Hulme, de l’Université Lincoln (Nouvelle-Zélande) précise qu’il a surtout analysé les cas allant de 1800 à 1950. (ASP – Capsule)

Et si la nature était culture? Usages autochtones des plantes médecinales Depuis des temps immémoriaux, les plantes servent aux populations du monde entier pour se nourrir, se loger, se guérir et se transporter. Encore aujourd’hui, la forêt boréale est une source de matériel, technique et génétique, à la base de nombreux produits de consommation dont nous avons besoin pour vivre. La vision des Premières Nations et leur connaissance du territoire soulèvent des réflexions quant à notre rapport à la nature. (Acros de la forêt – Billet de blogue)

L’escargot est poli Si vous voyez un jour un escargot avec du vernis à ongles, c’est qu’il y a un scientifique dans les environs! C’est le truc qu’a trouvé une amatrice britannique de jardinage, Ruth Brooks, 69 ans, qui voulait vérifier l’authenticité d’une croyance répandue chez les jardiniers: si vous lancez les escargots en dehors de votre jardin, ils reviennent à leur point de départ! (ASP – Capsule)