Le projet Énergie Saguenay est en train de devenir synonyme d'impacts environnementaux. Il s’agit du futur complexe industriel de liquéfaction de gaz naturel du site de Port Saguenay, annoncé en janvier. Le projet, qui sera le point d'aboutissement d'un pipeline de 750 km, rassemblera des équipements de liquéfaction et d’entreposage, ainsi que des infrastructures maritimes. C'est le sujet de notre émission de cette semaine.

Fichier audio

Énergie Saguenay devrait être opérationnel en 2025. Il vise l’exportation annuelle de 11 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) vers l’Europe et l’Asie — du gaz provenant de l'Ouest canadien qui transiterait par gazoduc jusqu’à l’usine.

Des scientifiques et 35 groupes environnementaux québécois réclament une évaluation globale du projet — soit le port, l'usine et le pipeline. Le Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue trouve nécessaire de l’évaluer en tenant compte du cycle de vie complet du gaz naturel — c’est-à-dire de la source d’extraction à la destination finale. L’organisme Nature Québec demande quant à lui au gouvernement provincial de créer une commission d’examen conjointe, avec le gouvernement fédéral.

Isabelle Burgun s’entretient des impacts environnementaux du projet Énergie Saguenay avec :

Pourquoi ce projet de gazoduc en région serait-il un précédent ? Quelles sont les retombées économiques réelles prévues pour les régions d’accueil du gazoduc ? Quels sont les risques ? Quels seraient les impacts pour les milieux humides en Abitibi ? Et à l’autre extrémité, ce projet s’ajoute-t-il aux autres projets industriels qui risquent de nuire à la population de bélugas du Saint Laurent ?

+++

En chronique : comme chaque semaine, on passe le micro à… notre scientifique éditorialiste. Cette semaine : Jean-François Masson, professeur de chimie à l’Université de Montréal, profite de cette Année internationale du Tableau périodique pour déboulonner un mythe : peu de scientifiques peuvent identifier les 118 éléments sans se tromper !

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h et le samedi à 11 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission : Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter sur CHOQ-FM (Toronto), CIBO-FM (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor), CHOW (Amos) et Radio-Fermont.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. La naissance de l'émission, en 2008, avait également été accompagnée d'une initiative politique non partisane du même nom : rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.