Nous n’avons jamais été autant à la maison : et cela se voit dans nos poubelles. Elles témoignent, elles aussi, de notre adaptation à la pandémie. C’est le sujet de notre émission de cette semaine.

Fichier audio

Les habitudes des consommateurs ont changé depuis un an. Davantage de livraisons de toutes sortes, c’est l’effet Amazon: les restaurants et les magasins viennent à notre porte.

Du coup, les plastiques et autres emballages remplissent nos poubelles et nos bacs de recyclage. Les matières plastiques montrent leur utilité en cette période de crise sanitaire… mais le plastique à usage unique a ses limites du côté du recyclage!

Cet effet de la pandémie persistera-t-il dans le temps? Sommes-nous soudain devenus moins écolos? Isabelle Burgun en discute avec:

  • Sylvain Charlebois, professeur en distribution et politiques agroalimentaires et directeur du laboratoire d’analyse agroalimentaire de Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse
  • Karel Ménard, directeur du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED)

 

Qu’en est-il exactement de cette augmentation du plastique, tout comme de l’ensemble des déchets depuis 12 mois? Il y a eu un relâchement certain au début du confinement, notamment du côté des commerçants, où en sommes-nous maintenant? L’effet Amazon: on consomme tout autant, mais en ligne? Et la hausse du gaspillage alimentaire, comment l’explique-t-on?

La pandémie, seule responsable de tous ces changements?

Un citoyen sur trois avoue avoir consommé plus de produits emballés de plastique avec la pandémie, selon un récent sondage –et c’est presque un jeune sur trois. Quant à la règlementation pour l’interdiction des plastiques à usage unique, elle connaitrait un léger recul auprès des Canadiens. Est-ce temporaire?

129 milliards de masques et 65 milliards de gants de plastique depuis le début de la pandémie, tout autour du monde. Qu’en est-il du côté du recyclage?

Les municipalités québécoises vont modifier la gestion des déchets avec l’adoption, annoncée avant la pandémie, de la consigne élargie et d’une réforme du recyclage - les producteurs de contenants seraient responsables du cycle de vie de ce qu’ils produisent. Est-ce que la pandémie risque de freiner ces changements, voire de les faire reculer?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: Aurélie Lagueux-Beloin. Vous pouvez également nous écouter, entre autres, sur CIBO (Senneterre), CFOU (Trois-Rivières), CIAX (Windsor) et CFLX (Sherbrooke). 

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.

Photo: Roksana Helscher / Pixabay